Région Réunion Le Port Ministère de la Culture et de la Communication
 
Présenté par Olivier Chervin
Numeridanse.tv
mercredi 5 novembre 2014 à 17h30

 Présentation de l'outil et de la collection Réunion-Océan Indien

           Entrée libre 

"Ricochets"
et avec Anne Fontaine, Cécile Fontaine, Manuela Zéziquel et Marine Charlin

l'ARPS et ROUGE BAKOLY initient des échanges avec le public sur le thème de la prostitution sous la forme de lectures-Débats.

Les textes mis en voix sont de de Nancy Huston, Nelly Arcan, extraits d'entretiens avec des femmes qui se prostituent à Saint-Denis, extraits de carnets de bord de l'équipe artistique, chansons de Fréhel…
Offert au public, ce choix de textes lus est en capacité de proposer des regards multiples, étonnants voire dérangeants sur ce thème pour le questionner.

A la fin de la lecture accompagnée par l'accordéoniste-contrebassiste du projet et par une projection de dessins graphiques, un temps de discussion est engagé avec l'assistance qui en toute liberté partage ses points de vue avec les artistes, les professionnels du secteur social et les bénévoles dont l'expérience du terrain vient enrichir le débat.
La Lecture-Débat, objet artistique de sensibilisation des publics au thème de la prostitution, est donnée en amont du spectacle :
"Chéri concentre-toi s'il vous plaît" de Nancy Huston diffusé
au
Théâtre sous les arbres le 4 novembre à 20H30.

Et avec

Anne Fontaine s'est formée à l'école des Beaux-arts du Port à la Réunion puis à Valenciennes où elle obtient le Diplôme National Supérieur d'Etude Plastique en 2006.
Après ses études, elle choisit de vivre en Espagne où elle travaille dans des domaines très différents, plus ou moins proches de sa formation artistique initiale.
Elle fait valoir son travail personnel plastique lors de deux expositions à Barcelone, l'une individuelle et l'autre collective. En février 2008, l'exposition individuelle Tendido (« étendu »), dans la galerie Visto Luego Existo (« Je vois donc j'existe »), dans laquelle elle a montré le travail mené depuis 2006 sur le thème du vêtement de la mémoire. Le vêtement de la mémoire est un travail en perpétuelle progression qui propose une réflexion basée sur la vision de l'autre à partir du code vestimentaire. On y retrouve une recherche textile des motifs sur les tissus africains mis en relation avec un regard sur la société et la place des immigrés en France. À cette même occasion, elle propose une autre étape de son travail textile et broderies sur le thème de la sexualité et la fécondité.
En 2011 l'exposition collective regroupait des artistes vivant en Catalogne, Dones Creadores (« femmes créatrices ») proposé par la ville de Barcelone. Dans cet espace public, elle intègre une pièce issue d'un travail d'expression textile reprenant le thème de la sexualité et la fécondité.
Grâce à ses nombreuses interventions dans des espaces publics et privés, elle encadre des ateliers d'aquarelle et d'expression textile dans la ville de Barcelone et dans sa région.
Parallèlement, elle crée grâce à l'énergie d'une poignée de femmes qui ressentent le besoin de créer, de parler, d'enseigner, d'apprendre et d'échanger, une association : Ananké Barcelona.
Elle se spécialise dans le design informatique et devient professeur dans une école ESPAI (Escuela Profesional de Aplicaciones Informaticas) où elle développe ses compétences en matière de design graphique.
Puis, elle voyage en Europe et en Amérique latine, et continue à réfléchir sur la place de la femme dans les sociétés qu'elle visite en se laissant elle-même traverser par des cultures différentes. Tout au long de ses voyages, elle tient des carnets dans lesquels elle dessine.
Après 8 années à l'étranger, elle est de retour dans son île natale. Elle est touchée par le projet de Rouge Bakoly, dans lequel elle retrouve l'enthousiasme, la sensibilité et la créativité féminines. C'est au moyen de ses dessins qu'elle entre en contact avec Rouge Bakoly qui trouve en eux, un écho, une identité visuelle à leur projet de Lecture-Débat. Rouge Bakoly lui propose de créer une charte graphique et de contribuer à la communication du projet en jouant sur deux tableaux : sa sensibilité plastique et ses compétences professionnelles liées au design graphique.

Cécile Fontaine fait des études Universitaires à la Réunion et obtient sa maîtrise d'anglais en écrivant un mémoire (Bristol, Angleterre) en littérature contemporaine sur le roman autobiographique de Jeanette Winterson « Oranges are not the only fruit : fiction or reality ? ». Elle les poursuit en une maîtrise de Français Langue Etrangère, dont le mémoire s'intéresse à la question des identités multiples dans un contexte diglossique. Elle enseignera ensuite comme assistante en collège et comme professeur à l'Alliance Française de Manchester.
Elle rentre à la Réunion pour y développer un nouveau projet professionnel autour de la mise en scène et commence par suivre le cycle complet d'études du Conservatoire d'art dramatique de la Réunion (CNR) comme élève acteur. Elle obtient en fin de cursus un Certificat d'Etudes Théâtrales. Elle décide de poursuivre une formation professionnalisante à Barcelone, en Espagne, où elle retrouve, à l'école Estudis de Teatre, la pédagogie de Jacques Lecoq. Elle rejoint « Interrruptus » groupe d'acteurs basques et catalans, pour une recherche de la poétique du corps sur le thème de l'exode.
Elle revient dans son île natale fin 2007 pour travailler avec la compagnie Théâtrenfance dans une « petite comédie cruelle », Angéline et Angélica, pièce bilingue de Catherine Saget diffusée pendant plus de deux ans à la Réunion et en France (festival d'Avignon).
Elle se voit ensuite proposer le rôle de Regan dans les Sept Lears d'Howard Barker montée par la compagnie Sakidi. S'enclenche avec cette compagnie un travail autour du répertoire classique, avec la mise en place de chantiers réguliers qui aboutiront à sa participation à Une demande en mariage d' A.Tchékhov.
Puis, Cyclones Production lui propose de jouer dans Saviré Mém de Sully Andoche mis en scène par Luc Rosello. Le Centre Dramatique de l'Océan Indien/Théâtre Le Grand Marché lui confie un rôle dans Paradise, un texte de Lolita Monga. La Scène Conventionnée/ Théâtre Les Bambous l'associe au projet Jazz-Europe en l'intégrant à la distribution de Nema Lento Cantabile semplice, texte de Koffi Kwahulé.
Elle poursuit ses aventures théâtrales avec le projet Karavann en jouant pour la compagnie Baba Sifon dans Zarlor texte de Jean-Laurent Faubourg, et dans Samdi soir pou oublié, adaptation en créole du texte de François Bon Daewoo par Lolita Monga et diffusé dans le festival off 2014 d'Avignon. Puis est distribuée dans Majorettes création 2013 du CDOI.
Le Centre Dramatique de l'Océan Indien lui propose d'assurer régulièrement les visites théâtralisées du Grand Marché pour les plus petits, elle sensibilise donc le jeune public aux métiers du théâtre.
Forte de ses expériences de comédienne, elle se lance dans la mise en scène et porte le projet artistique Chéri concentre-toi s'il vous plaît de Nancy Huston première pièce de la compagnie Rouge Bakoly. Elle devient responsable de projets pour la jeune compagnie.
Parallèlement Cécile Fontaine s'associe en 2014 aux Rencontres Académiques de Théâtre en Espagnol organisée par la DAAC de la Réunion et qui l'amène dans les lycées et école primaire du Nord et Est de l'île.

Manuela Zéziquel découvre le théâtre au lycée à travers un atelier encadré par Luc Rosello. Après son baccalauréat (option théâtre obligatoire) en 2003, elle poursuit sa formation au conservatoire d'art dramatique de la Réunion (CNR) alors dirigé par Marion Coby.
Pendant trois ans, elle s'intéresse aux grands classiques tels que Shakespeare, Racine, Claudel et se passionne également pour le chant lyrique, dont elle découvre la technique dans les cours de Françoise Lallemand. Parallèlement, elle s'engage dans l'association des élèves du conservatoire (Koud Téat) et participe à la mise en place d'une antenne d'ANETH (Aux Nouvelles Ecritures Théâtrales).
Après l'obtention d'un Certificat d'Etudes Théâtrale, elle intègre le Cours à Orientation Professionnelle du conservatoire d'Avignon où elle ré-explore la voix avec David Goldsworthy, travaille sur les partitions d'Aperghis avec Martine Viard, et découvre le théâtre du mouvement à travers un stage organisé par Yves Marc.
Elle décide d'approfondir ce travail à Paris en suivant la formation « Le Corps en Scène » proposée par Claire Heggen et Yves Marc. Elle y explore le langage corporel qui s'appuie sur les fondements anatomiques du corps et du mouvement, exploration complétée par l'intervention de Blandine Calais-Germain. Le corps devient maison de la pensée, se laisser mouvoir et émouvoir par le mouvement jusqu'à se confronter à la dramaturgie gestuelle, et tenter de rendre visible le drame corporel.
De retour à la Réunion, elle joue dans Paradise, la création 2011 du Centre Dramatique de l'Océan Indien mise en scène par Lolita Monga, dans laquelle elle chante sous la direction de Damien Mandrin.
Elle participe au projet Karavann qui réunit trois compagnies réunionnaises, Cyclone production, Baba Sifon et Nektar accompagnées du Centre Dramatique. Elle joue dans Samdi Soir pou oublié de Lolita Monga et Lot koté la rivièr de Cécile Hoarau.
Elle joue à nouveau sous la direction de Lolita Monga Majorettes, création du Centre Dramatique en 2013, et en tournée en France en 2014 et part au festival d'Avignon avec Samdi soir pou oublié en juillet 2014.
Avec le tour de chant qu'elle prépare en décembre 2011, aux côtés de Cécile Fontaine (comédienne chanteuse) et de Marine Charlin (accordéoniste), elle aborde le registre de la chanson réaliste de Fréhel. Commence un long questionnement sur la prostitution, et plus largement sur les archétypes féminins, et la nécessité de prolonger et de structurer un projet sur ce thème en créant Rouge Bakoly dont elle devient membre fondateur. Le projet débouche sur la création de Chéri concentre-toi s'il vous plaît, commande passée à Nancy Huston à partir des récits collectés auprès de femmes qui se prostituent à Saint-Denis et mise en scène par Cécile Fontaine.
Elle reçoit le prix d'interprétation féminine au festival francophone « Passe-Portes » pour le rôle de Chimène dans la maquette de Chéri concentre-toi s'il vous plaît de Nancy Huston présentée par la jeune compagnie Rouge Bakoly à l'île Maurice en mai 2014.

Marine Charlin commence le piano à l'âge de 5 ans, à Lyon, où elle étudiera par la suite la contrebasse et l'accordéon. Elle validera une licence de musicologie en 2001, à l'université LYON LUMIERES II, puis intégrera le centre de formation de musiciens intervenant en milieu scolaire (DUMI), en 2004. Elle y rencontre Erick Lebeau et son univers musical, un mélange de diverses influences réunionnaises, françaises et cap verdiennes (séga, maloya, pop, rocksteady, romance, sodade, blues)
Après un an passé au Vietnam à travailler en milieu scolaire et à développer le groupe Tricodpo, Marine part s'installer à la Réunion, l'île natale d'Erick, en 2006.Elle travaille en tant que professeur de piano et d'éveil musical en école de musique.
Elle collabore à divers projets artistiques avec des formations musicales (E.Peters, LAO) ou encore avec le théâtre (Conflore, Veli).
Elle joue en tant que contrebassiste et accordéoniste dans le groupe Tricodpo qui regroupe dans un premier album ses propres compositions et tourne régulièrement sur l'île.
Marine va rencontrer deux comédiennes-chanteuses, Manuela Zéziquel et Cécile Fontaine qui vont lui faire découvrir la chanson réaliste de Fréhel, qu'elle accompagnera avec son accordéon lors d'un tour de chant tout en tangos, valses et musettes, en décembre 2011 à Saint Paul. Le fond des chansons, qui parle d'une prostitution dans l'entre-deux guerres l'interroge sur l'actualité des paroles et sur les résonnances de ces chansons sur le public aujourd'hui.
La synergie du groupe nouvellement formé lui donne envie d'aller plus loin dans la recherche sur le thème de la prostitution mais aussi dans la pratique de l'accordéon, et la place de l'instrument et de l'instrumentiste dans un projet où se mêle le théâtre. Stimulée par la rencontre des disciplines, elle devient membre fondateur de Rouge Bakoly et crée pour la jeune compagnie la musique du spectacle Chéri concentre-toi s'il vous plaît de Nancy Huston.

 

"Un homme médiocre en cette époque de prétendus surhommes" de Angelo Caperna

L'histoire d'un homme qui se dit "médiocre". Un historien de l'art qui, pressentant la fin, tente de sauver la beauté en péril, et qui sera un jour réquisitionné pour servir de guide aux surhommes de son époque, Hitler et Mussolini. Un attentat qui n'a pas lieu. L'ombre longue du passé sur l'Italie d'aujourd'hui. La puissance, l'amour et la beauté éternelle de l'art comme survie, tandis qu'au-dehors, l'ignorance et les fascismes se répandent et triomphent.

Projeté en salle de conférence à l'ESA Réunion le 3 octobre 2014 à 20h

Voir tarif avec le FIFAI