Europe Ministère de la Culture et de la Communication Consiel général de La Réunion Le Port Région Réunion
 
Ecoles
Portes ouvertes 2015, le mercredi 18 février
de 13h30 à 17h30 à l'ESA Réunion

Ecole d'Architecture - Ecole Supérieure d'Art de la Réunion

Deux écoles - Un bâtiment

 

 

   NOUS SOMMES

           TOUS

        CHARLIE

2012  septembre  octobre  novembre  décembre 
2013  janvier  février  mars  avril  mai  juin  juillet  octobre  novembre 
2014  février  mars  avril  mai  octobre  décembre 
2015  janvier  février 

« Nous sommes Charlie »

Si l'onde de choc et l'émotion liées aux événements tragiques de la semaine dernière se sont estompées, il nous paraît toujours urgent et nécessaire de rester actifs et en alerte afin d'apporter notre contribution au concert des voix solidaires et citoyennes qui s'est exprimé en hommage aux victimes et en résistance contre l'ignorance, la barbarie et le terrorisme. La mobilisation n'est pas terminée. Elle ne fait que commencer.
Nous sommes tous concernés et menacés, en tant que citoyens et à fortiori en tant qu'étudiant, enseignant, créateur, penseur, technicien, agent administratif travaillant dans une école supérieure d'art dont la mission est de développer l'esprit critique, le discernement, l'autonomie de pensée et de former des Charlie en puissance ! Et si le slogan "Je suis Charlie" est déjà l'objet de boutades - à tort ou à raison -, il a au moins le mérite de dire cette réalité : tout à l'heure, demain, cela peut être l'un d'entre nous, l'un de nos anciens étudiants... ce n'est pas de l'alarmisme, ni du catastrophisme, c'est là, ça s'est passé la semaine dernière.

Il y a urgence à affirmer notre volonté à continuer à ne pas nous taire,
Il y a urgence à se maintenir en alerte et éveillés, car il serait illusoire de croire que nous sommes à l'abri de l'intolérance et de l'ignorance.
Il y a urgence à se tenir informés sur ce qui se passe en Syrie, au Mali, au Nigéria où la secte Boko Haram vient d'exécuter 2000 personnes il y a 2 jours (http://www.lesinrocks.com/2015/01/10/actualite/boko-haram-detruit-16-villages-et-fait-2000-morts-au-nigeria-11545330/)... 2000 personnes !!!
Il y a urgence à lire, débattre, échanger sur les questions de l'intégration, des inégalités, des problèmes économiques qui sont les causes premières des politiques de bouc émissaire. En France aujourd'hui on parle du « problème musulman » comme on parlait du « problème juif » à la veille de la seconde guerre mondiale. Et certains n'hésitent pas à élaborer des concepts tels que la «remigration » !
Il y a urgence à s'exprimer et se mobiliser contre la division nationale qui vise les musulmans (mais également les roms) comme en ces périodes troubles d'une histoire européenne qui n'est pas si ancienne !
Il y a urgence à réfléchir ensemble à l'éclairage et aux créations que nous pouvons apporter sur ces questions, nous qui appartenons à cette société réunionnaise si spécifique : indocéanique, post-coloniale, pluri-culturelle et pluri-cultuelle. Soulignons que la "tranquillité exceptionnelle" (comme dit floyd dog) et la sérénité transculturelle dont nous jouissons à La Réunion, qui est une chance extraordinaire et insolente, semble empêcher une bonne partie de la population de se sentir pleinement saisie par ce qui vient de se passer.
Il y a urgence à réaffirmer ensemble les valeurs républicaines et laïques.
Il y a urgence à se rappeler que la liberté n'est pas seulement un droit, mais aussi un devoir, et surtout le résultat d'une lutte constante pour la préserver.
Il y a urgence à ne pas oublier ce qui vient de se passer.Et ne pas perdre de vue que, dans ce combat vieux comme l'humanité contre l'obscurité des consciences serviles, l'ignorance et la barbarie, nous avons, au sein de cette École Supérieure d'Art de La Réunion, une responsabilité à assumer, un engagement à tenir. Nous le ferons ensemble.
Les enseignants se sont réunis en début de semaine, et proposent d'ores et déjà, dans une démarche qui se veut davantage sur du moyen-long terme, de mettre en place de manière régulière un espace de séminaire interdisciplinaire, qui pourrait prendre la forme d'une Agora, d'une table ouverte (plutôt que ronde), d'un laboratoire, d'un moment de libre-échange. Objectifs : apporter des informations, ouvrir des espaces de réflexion, de débat et de création sur les thématiques touchant de près aux événements du 7 janvier (la liberté d'expression, la laïcité, l'histoire des religions contemporaines, les conflits au moyen orient, la question de l'intégration, l'immigration, l'identité/altérité, le post-colonialisme, les fondements de la République et de la Démocratie, la question de l'image dans l'histoire des religions, le totalitarisme...). Nous pourrions dans ce cadre inviter une personnalité intellectuelle, religieuse, universitaire, artiste engagé, etc... et diffuser des documents permettant un temps d'échange de parole.
Afin d'échanger sur ces projets et sur d'autres à venir, nous vous donnons rendez-vous vendredi 16 janvier à 13h30, en salle de conférence.
Il s'agira d'échanger un certain nombre de réflexions et d'informations concernant notamment :
--> Les actions au niveau national dans les écoles d'art et chez les étudiants (http://jesuischarlie.tumblr.com , http://www.poptronics.fr/JeSuisLaReleveDeCharlie, http://jesuischarlieaussi.tumblr.com/)
--> Ce que nous pouvons proposer au niveau de l'ESAR en termes de ralliement au mouvement national de solidarité et de résistance, mais aussi en termes de réflexion et de création sur des sujets ayant trait à la tragédie.

Ce sera une après-midi banalisée, ce qui permettrait à l'ensemble des étudiants d'être présents. Il s'agira d'un espace de parole libre et de réflexions partagées, et vos propositions, réactions, suggestions, doutes et autres questionnements sont les bienvenus. Les initiatives individuelles ou groupales (par le biais de l'association des étudiants par exemple) sont attendues et bienvenues, et pourront être soutenues par l'école.
Nous insistons sur le fait que si action il doit y avoir, elle doit se faire avec l'intelligence du cœur, ou le cœur de l'intelligence, entre passion et raison, d'où la nécessité de s'informer, de faire preuve de discernement dans le flux médiatique, d'analyser et trier les informations pertinentes, pour ne pas être victimes du prêt-à-penser, pour ne pas être dupe.

Nous comptons sur vous,

Patricia de BOLLIVIER
Directrice
École Supérieure d'Art de La Réunion